COVID-19 – Moselle Attractivité aux côtés des acteurs touristiques

Covid-19 Blog tourisme

Moselle Attractivité se mobilise pour accompagner et informer les acteurs touristiques touchés par la crise du Covid-19. Voici les principaux dispositifs qui ont été annoncés en soutien à la filière touristique.

Pour toutes questions ou précisions sur ces informations : 03.87.37.57.45

Les informations seront mises à jour quotidiennement.

Accès directs

Mesures d'Aides aux entreprises

Face à l’épidémie du Coronavirus Covid-19, le Gouvernement, la Région Grand Est, BPI France et les collectivités territoriales ont mis en place des mesures de soutien immédiates aux entreprises, quels que soient les secteurs d’activités. Vous retrouverez les informations générales détaillées sur notre blog : COVID-19 – Moselle Attractivité aux côtés des entreprises.

Les aides spécifiques à la filière tourisme sont disponibles sur le guichet unique Plan Relance Tourisme.

  • Des mesures d'aide renforcées pour le tourisme

Le plan de soutien au secteur touristique élaboré par le Comité interministériel du tourisme a été annoncé le 14 mai 2020.

  • Les entreprises du tourisme pourront continuer de recourir à l’activité partielle dans les mêmes conditions que celles mises en place pendant le confinement, et cela jusqu’à la fin de l’année 2020.
  • Le fonds de solidarité restera ouvert pour les entreprises du secteur du tourisme, de l'événementiel, du sport et de la culture jusqu’à la fin de l’année 2020. Son accès sera élargi à des entreprises de plus grande taille, celles qui ont jusqu’à 20 salariés et jusqu’à 2 millions d’euros de chiffre d’affaires. L’aide à laquelle il pourra donner droit sera augmentée jusqu’à 10 000 euros.
  • Une exonération de cotisations sociales s’appliquera aux très petites entreprises (TPE) et aux petites et moyennes entreprises (PME) du secteur tourisme, de l'événementiel culturel et sportif, pendant la période de fermeture ou de très faible activité, au moins de mars à juin, pour un montant estimé à 2,2 milliards d'euros. Un crédit de cotisation égal à 20 % des salaires versés depuis février pourra s'ajouter à cette mesure.
  • Un prêt garanti par l’État (PGE) « saison » sera mis en place, avec des conditions seront plus favorables que le PGE classique.
  • Les loyers et les redevances d’occupation du domaine public dus aux bailleurs nationaux (État et opérateurs) pour les TPE et PME seront annulés pour la période de fermeture administrative. Un guide pratique sera établi à destination des collectivités territoriales qui souhaiteraient faire de même.
  • Les collectivités locales qui le souhaiteront pourront alléger la taxe de séjour des hébergements touristiques. Elles pourront également décider de réduire des deux tiers la cotisation foncière des entreprises (CFE) du tourisme. L’État en financera la moitié.
  • Les banques pourront accorder un report des échéances de crédit allant jusqu’à 12 mois aux petites et moyennes entreprises du secteur.
  • Le plafond journalier des tickets restaurants sera augmenté de 19 à 38 € et leur utilisation sera autorisée les week-ends et jours fériés, à partir de leur date de réouverture et jusqu’à la fin de l’année 2020 et uniquement dans les restaurants.
  • 3 milliards d’investissements vont accompagner la reprise et la transformation du secteur.
  • Report ou suspension de la taxe de séjour

Plusieurs collectivités territoriales ont annoncé un report ou une suspension de la perception de la taxe de séjour en soutien aux hébergeurs touristiques.

En Moselle (recensement non exhaustif) :

  • Le Département de la Moselle a annoncé ne pas collecter les taxes de séjour (communiqué de presse du 17/03/2020).
  • La communauté de communes Rives de Moselle a annoncé une exonération sur juillet-août 2020. (Le Républicain Lorrain, 23/03/2020).
  • Metz Métropole a annoncé le report de la taxe de séjour due au titre du 1er semestre 2020 pour les hôteliers (23/04/2020).
  • Comité de filière tourisme

Le Comité de Filière Tourisme, créé en janvier 2020 comme lieu de concertation entre tous les professionnels du tourisme, est reçu chaque semaine par le Secrétaire d’Etat en charge du tourisme Jean-Baptiste Lemoyne pour faire le point sur l’impact de l’épidémie du Covid-19.

  • Autres annonces

La Fédération Française de l’Assurance a annoncé que 10 % de son futur fonds d’investissement pour financer les entreprises une fois la crise terminée sera consacré au secteur du tourisme, soit 150 millions d’euros (22/04/2020).

Le gouvernement annonce le report de la redevance audiovisuelle pour les professionnels de l’hôtellerie (06/04/2020).

 Le gouvernement annonce une aide de 19 millions d’euros pour financer la nourriture et les soins dans les parcs zoologiques et les cirques en difficultés (17/04/2020).

A partir du 1er septembre 2020 et jusqu’au 28 février 2021 inclus, la commission au remboursement des chèques vacances passera de 2,5% à 1% (04/05/2020).

La Caisse des Dépôts et Consignations est prête à engager 1,6 milliard d’euros dans la filière du tourisme, via sa Banque des Territoires et Bpifrance (11/05/2020).

Le Gouvernement annonce 50 millions d’euros d’allègement supplémentaire de trésorerie en faveur du transport routier de voyageurs et l’inclusion du secteur des cars et bus touristiques dans le « plan tourisme » (15/05/2020).

Le Gouvernement travaille avec les régions pour mettre en place des chèques vacances tourisme à l’été (20/05/2020).

  • Initiatives solidaires : mise en place de bons d'achats

Plusieurs plateformes solidaires proposent d’effectuer des précommandes auprès des commerçants et restaurateurs touchés par la crise :

établissements touristiques ouverts au public

L’interdiction d’accueillir de public est maintenue pour les établissements suivants selon le décret n° 2020-545 du 11 mai 2020 :

  • Salles d'auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple (sauf pour les salles d'audience des juridictions, les salles de ventes et pour les accueils de jour de personnes en situation de précarité et les centres sociaux) ;
  • Restaurants et débits de boissons (sauf pour leurs activités de livraison et de vente à emporter, le room service des restaurants et bars d'hôtels et la restauration collective sous contrat) ;
  • Salles de danse et salles de jeux ;
  • Etablissements à vocation commerciale destinés à des expositions, des foires-expositions ou des salons ayant un caractère temporaire ;
  • Refuges de montagne (sauf pour leurs parties faisant fonction d'abri de secours) ;
  • Etablissements sportifs couverts ;
  • Musées ;
  • Chapiteaux, tentes et structures ;
  • Etablissements de plein air, à l'exception de ceux au sein desquels sont pratiquées les activités physiques et sportives mentionnées au IV du présent article et dans les conditions que ledit IV prévoit, ainsi que la pêche en eau douce)

Toutefois, le préfet de département peut, après avis du maire, autoriser, l’ouverture des musées, monuments et parcs zoologiques dont la fréquentation habituelle est essentiellement locale et dont la réouverture n’est pas susceptible de provoquer des déplacements significatifs de population.

Du 11 mai au 2 juin 2020, les déplacements sont limités à un rayon de 100 kilomètres autour du domicile et les déplacements interrégionaux limités à des motifs familiaux et professionnels impérieux.

« Concernant l’ouverture des hébergements après le 11 mai, Jean-Baptiste Lemoyne a rappelé qu’il n’y a pas de fermeture administrative, et confirmé que les hébergements pourront accueillir des personnes dans le périmètre de déplacement de 100km en respectant bien sûr les conditions sanitaires. »

Sécurité sanitaire et reprise de l'activité

Le Gouvernement et les professionnels du tourisme travaillent sur l’élaboration de normes sanitaires permettant d’accueillir de nouveau les touristes.

  • Le ministère du Travail a mis en ligne des fiches conseils destinées aux employeurs pour protéger leurs salariés et clients des risques du Covid-19. Certaines portent sur les postes du commerce de détail, de la restauration et de l'hôtellerie.
  • Atout France met à la disposition un benchmark international et national sur les mesures de protection sanitaire, à l’œuvre ou envisagées dans le secteur, ainsi que des recommandations méthodologiques aptes à faciliter une reprise de l’activité touristique dans les meilleurs délais.
  • La Fédération Clévacances a réalisé un document synthétisant les bonnes habitudes et les bons gestes pour assurer la sécurité sanitaire des clients.
  • Campings.com a mis en place une charte - CAMPINGS CLEAN CARE+™ - destinée à assurer la protection des clients.

Report ou remboursement des séjours

Une ordonnance relative aux conditions financières de résolution de certains contrats de voyages touristiques et de séjours en cas de circonstances exceptionnelles et inévitables ou de force majeure a été publiée le 25 mars 2020. Elle offre la possibilité aux professionnels intermédiaires de la location de vacances, aux agents de voyage et Tour-opérateurs, de proposer des bons à-valoir aux vacanciers à la place d’un remboursement afin de conserver leur trésorerie.

  • Assurance annulation :

La prise en charge de l’assurance annulation est conditionnée à la date de souscription du contrat.

  • Si le contrat a été souscrit avant le 1er janvier, les garanties sont acquises et couvrent les risques liés à l'épidémie ;
  • Si le contrat a été souscrit après le 1er janvier, l'épidémie ayant été officialisée par l'Organisation Mondiale de la Santé à cette date, l'après la compagnie le risque étant dès lors connu, la garantie n'est pas acquise.
  • Recommandations du Syndicat des Entreprises de Tour Operating


Le Syndicat des Entreprises de Tour Operating recommande à ses membres de reporter tous les départs de voyages à forfait jusqu’au 15 mai 2020 inclus. Concernant les croisières, cette disposition peut être adaptée en fonction des contraintes des compagnies maritimes et fluviales.

  • Recommandations du réseau Clévacances

Le réseau Clévacances recommande aux hébergeurs de proposer le report des séjours devant s’effectuer pendant la période de confinement et de paramétrer un délai de réservation afin de ne pas autoriser les demandes de réservation pendant le confinement.

Si le report n’est pas possible :

  • En cas de location directe, le propriétaire doit rembourser la totalité du montant payé par son client à ce dernier, qu'il s'agisse d'un acompte ou du solde ;
  • En cas de réservation en ligne, Clévacances prend à sa charge tous les frais de remboursement.

Validité des classements et labellisations

Atout France a annoncé que les classements qui devaient cesser leurs effets à compter du 12 mars 2020 demeurent valides jusqu’à nouvel ordre, en application de la loi n° 2020-290 du 23 mars 2020 d’urgence pour faire face à l’épidémie de covid-19 et de l’Ordonnance n° 2020-306 du 25 mars 2020 relative à la prorogation des délais échus pendant la période d’urgence sanitaire et à l’adaptation des procédures pendant cette même période. Les hébergeurs concernés sont donc dispensés durant cette période exceptionnelle des démarches de renouvellement de leur classement.

Cette prolongation est aussi valable pour le label Accueil Vélo et le label Clévacances.

  • Le maintien de l’emploi dans les entreprises par le dispositif de chômage partiel simplifié et renforcé

Actions solidaires

  • Aides au personnel soignant

Des hébergeurs mettent à disposition des chambres d’hôtel ou des logements pour les personnels soignants et les malades atteints du Covid-19 :

  • Le groupe Accor a mis en place la plateforme téléphonique CEDA - Coronavirus Emergency Desk Accor pour centraliser les besoins en hébergement
  • le site de locations PAP.fr a créé une rubrique spéciale Hébergement gratuit pour personnel soignant.
  • Le site de location Airbnb a lancé une plateforme spéciale pour aider le personnel médical.
  • Les hébergeurs Gîtes de France proposent des hébergements pour les soignants. Tél. : 03 87 05 74 24.
  • Séjours offerts au personnel soignant et aux salariés travaillant au contact du public pendant le confinement

Plusieurs initiatives du secteur du tourisme pour offrir aux soignants luttant contre le Covid-19 des séjours ou des « bons vacances » à utiliser pour leurs congés d’été : VVF, Gîtes de France, Homair Vacances…

Plusieurs collectivités ont offert des bons permettant d’accéder gratuitement à des établissements touristiques locaux.  La Région Grand Est offrira 100 000 chèques vacances  de 500 euros aux salariés du secteur privé dont le quotient familial ne dépasse pas 700 euros et ayant travaillé au contact direct du public durant la période de confinement. La Ville de Metz a lancé la carte « Metz dit Merci » pour les soignants qui pourront assister gratuitement à des événements sportifs et culturels pour la saison 2020-2021.

Communication et utilisation des outils numériques pendant la crise

  • Communication numérique

L’opération #Fenetresur, initiée par l’office de tourisme et des congrès de Marseille et soutenue par une quarantaine de destinations touristiques, a pour objectif de créer une chaîne de solidarité et de créativité entre les habitants et de continuer à faire vivre vos destinations durant toute la crise. Chacun peut partager ses photos, films, visites virtuelles… sur les réseaux sociaux avec le hastag #fenetresur suivi du nom de la destination.

Le ministère de la Culture a lancé l’opération #Culturecheznous. Il incite les culturels à proposer des contenus numériques – spectacles et expositions virtuels – via les sites Internet et les réseaux sociaux.

L’association des directeurs des offices du tourisme du Grand Est organise l’opération « Voyagez sans vous déplacer depuis votre canapé » sur Facebook jusqu’au 30 mai 2020.

L’association E-tourisme info diffuse de nombreuses actualités sur la communication et les outils numériques.

  • Formations

Des modules de formation et des webinaires sont disponibles pour profiter du confinement pour se former et revoir ses pratiques.

Veille sur l'impact de la crise sanitaire sur le tourisme

  • Dernières actualités

L’Organisation Mondiale du Tourisme publie une évaluation de l’impact possible de la crise du Covid-19 sur le tourisme international (30/03/2020).

Les arrivées de touristes internationaux baissent de 20 % à 30 % en 2020 par rapport aux chiffres de 2019 selon l’Organisation Mondiale du Tourisme (27/03/2020).

60 % des professionnels du tourisme ont eu recours aux dispositifs mis en place par l’Etat selon une enquête du blog elloha (08/04/2020).

Dans le cadre de sa cellule de crise « StrongTogether », l’Agence Régionale du Tourisme Grand Est, en partenariat avec les départements et leurs agences de développement touristique, a interrogé les professionnels du tourisme pour mesurer l’impact de la crise du coronavirus et anticiper les mesures de rebond (10/04/2020).

Campings.com a sondé les intentions de départs en vacances de sa communauté de campeurs pour l’été. Seuls 4 Français sur 10 seraient prêts à partir dans leur région (10/04/2020).

L’agence de conseil et communication API & YOU a publié une étude nationale : « les perspectives de consommation hôtellerie et restauration des Français après le confinement » menée du 4 au 6 avril 2020 auprès de 1002 consommateurs (10/04/2020).

92 % des cafés, hôtels et restaurants sont fermés selon une enquête de l’UMIH auprès de ses adhérents (10/04/2020).

Dans le cadre de la préparation du Plan spécifique au Tourisme, la Confédération des acteurs du tourisme (CAT) a réalisé une étude prévisionnelle de l’activité du tourisme. L’activité pourrait chuter de 85 % en 2020 (TourMag, 18/04/2020).

Ce qui va changer après le COVID19 pour le tourisme (ART Grand Est, 21/04/2020).

L’Observatoire de l’Economie du Tourisme a publié une note de synthèse sur les effets de la crise sur le secteur touristique. La perte d’activité pourrait représenter 25% du PIB touristique en 2020 (23/04/2020).

Horwath HTL a réalisé une étude sur les perspectives de sortie de crise pour les secteurs du tourisme pour le compte de Bpifrance. La synthèse de l’étude est restituée par TourMag (06/05/2020).

Dans un document intitulé “L’Europe a besoin d’une pause”, dévoilé par Reuters avant sa prochaine publication, la Commission européenne envisage des pistes pour sauver une partie de la saison touristique estivale. (11/05/2020).

  • Tourisme au niveau mondial

Veille Info Tourisme a mis en place une veille sur l’impact du coronavirus sur le tourisme dans le monde.

Atout France a mis en place un outil d’observation de la situation touristique mondiale, avec une carte interactive des principaux marchés émetteurs de voyageurs vers la France.

Sources d'information

Fédérations professionnelles

Les fédérations professionnelles proposent des informations sur les conséquences et mesures de la crise du Covid-19 spécifiques à leur activité.

  • ADN Tourisme

La Fédération nationale des organismes institutionnels du tourisme a mis en ligne une foire aux questions et envoie une lettre d’informations quotidienne.

  • EDV

Le réseau Entreprises du Voyage a réalisé une foire à questions et un décryptage de l’ordonnance du 25 mars 2020, accessibles uniquement à ses adhérents.

EDV Grand Est – Tél : 03 88 22 52 10

  • FNHPA

La Fédération Nationale de l’Hôtellerie de Plein Air publie régulièrement des informations liées à la crise du Covid-19.

  • GNI

Le Groupement national des indépendants hôtellerie et restauration a créé un dossier spécial.

  • SETO

Le Syndicat des Entreprises de Tour Operating, qui représente plus de 80 % des voyagistes, publie régulièrement des recommandations sur les voyages à forfait dans sa rubrique Actualités.

  • UMIH

L’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie a créé une foire à question.

UMIH de la Moselle – Tél. : 03 87 32 55 21 – Email : contact@umih-moselle.fr

  • UNAT

L’Union Française des métiers de l’événement liste les dispositifs et les annulations d’événements sur sa page spéciale Covid-19.

Une cellule d’accompagnement a été créée pour les festivals par le ministère de la Culture (Email : festivals-covid19@culture.gouv.fr).

  • UNIMEV

L’Union nationale des associations de tourisme publie régulièrement des actualités.

Guides

Moselle Attractivité aux services des acteurs du tourisme

L’équipe de Moselle Attractivité est à votre disposition si besoin, en toute confidentialité.

Moselle Attractivité est intégrée à la Task Force Covid-19 pilotée par la Préfecture et la Région Grand Est afin d’aider les entreprises dans la gestion de cette crise.

N’hésitez pas à nous solliciter pour toute question ou pour nous informer de messages ou difficultés que vous souhaiteriez faire remonter aux autorités.

Direction 

Pôle développement économique

Pôle insertion par l’emploi

Pôle développement touristique

Pôle marketing

partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Fermer le menu